Exposition d’œuvres d’arts : 15 artistes en lumière à l’atelier de Bamouss

L’atelier de Bamouss, artiste plasticien béninois, a accueilli le vernissage de l’exposition collective de 15 artistes à l’issue du projet “Lart’Trine” en collaboration avec Dominique Bourquin, acteur culturel suisse. L’exposition a été ouverte, samedi 21 août 2021, dans ledit atelier situé à Zongo en face de l’hôtel “Royal”.

Par Julien Tohoundjo

“Zong’Art : Incubateur artistique”. C’est à travers cette dénomination que le « chapitre 0 » ouvre la vague d’une série d’expositions à venir. Cette première exposition est organisée en accord avec 30 artistes qui ont travaillé sur le projet “Lart’Trine”. « “Chapitre 0” parce que c’est grâce aux artistes avec qui j’ai collaboré sur mon projet “Lart’Trine” que nous avons décidé de choisir 15 parmi eux pour ce lancement de vernissage qui est également une inauguration », a confié Dominique Bourquin, acteur culturel suisse. Selon lui, le but de ces futurs chapitres, c’est de pouvoir fusionner, d’un coup le chapitre 2 et 30 et même au-delà. Ce qui va permettre de créer une fusion entre les générations d’artistes de l’art contemporain béninois. « C’est ce projet qui m’a permis de toucher ces artistes et d’en rencontrer d’autres également », a précisé Dominique. Pendant trois semaines, les 15 artistes seront en exposition. Il s’agit de Bamouss, Makef, Raphaël Zossou, Kifouli Dossou, Zansou, Sébastien Boko, Aston, Lionel Attere, Jah Landu, Eric Mededa, Benjamin Deguenon, Dominique Zinkpe Nathanaël Vodouhè et Marius Dansou.

« “Lart’Trine” est un événement organisé par Dominique Bourquin. A travers ce cadre, nous avons réalisé des latrines sèches. Suite à cette collaboration, j’ai présenté mon atelier à Dominique avec mon idée de projet. Et ce projet est de transformer cet espace privé en public pour les artistes afin de mettre la lumière sur leurs talents », a expliqué Basile Moussougan alias Bamouss. Il interpelle les artistes et leur demande de prendre conscience de cet espace qui est désormais un lieu de rencontre et d’échanges pour eux. Pour lui, il est important que ces artistes fassent preuve d’un esprit de bonne mentalité afin de bénéficier des activités qui seront programmées à leur profit. Dans le cadre de ce projet, cette exposition est une première et lève la voile sur d’autres qui seront organisées dans les prochains jours. « L’atelier de Bamouss a toujours été un lieu de rencontre et de travail pour nous. De mon côté, j’ai vu l’importance de ce projet qui pourrait rapprocher nous les artistes et permettre de mieux nous connaître », a souligné Makef, artiste plasticien béninois. A travers “Visage et regard”, l’œuvre qu’il expose, Makef montre les regards que tout le monde peut avoir dans la société. L’exposition est ouverte à tout public et ce, pendant trois semaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *