“Roi Lmd International” : Le système éducatif béninois questionné

L’espace artistique “Le Centre” a accueilli, dans le cadre de son programme culturel, la représentation de la pièce de théâtre “Roi Lmd International”. La présentation a eu lieu, vendredi 2 avril 2021, à l’espace scénique dudit espace.

Par Julien Tohoundjo

Roi Lmd International. Cette pièce de théâtre est une création des étudiants du département des Lettres Modernes de l’Université d’Abomey-Calavi. La création a eu lieu en 2017 et mise en scène par des étudiants de cette même promotion. Cette représentation de deux heures, environ, a été faite à l’espace “Le Centre”. « Elle a été créée dans le cadre d’un enseignement et mise en scène en 2017. C’est une création collective et il n’y avait pas un texte déjà édité. Nous nous sommes lancés dans l’expérience de la création. L’objectif est de montrer aux étudiants comment l’on fait de la création artistique, en occurrence, un spectacle de théâtre », a confié Fernand Nouwligbeto, enseignant au département des Lettres Modernes à l’Université d’Abomey-Calavi.

En effet, le principal but de cette création est d’amener les étudiants à toucher du doigt chacune des différentes phases du processus créatif. Il faut noter que cette histoire est un cri d’alarme pour dire ce qui ne va pas dans le système éducatif. « Un pays qui néglige son système éducatif est un pays qui est voué à l’échec. Ce pays peut connaître des éclaircis de développement, de progrès, mais ils ne seront jamais solides, enracinés dans la conscience des hommes qui le gouvernent et qui doivent être porteurs de ces idées novatrices », a précisé l’enseignant, avant d’ajouter : « C’est une occasion pour nous de lancer un appel de prise de conscience aux étudiants. Ces derniers doivent être responsables de leurs actes et savoir ce qui les arrange ». Cette pièce vise donc à conscientiser les acteurs qui interviennent dans le système éducatif et surtout le système universitaire. Comédies, chants, danses et d’autres jeux d’acteurs ont été mis en avant pour égayer le public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *