Soirée gala “ Odjô Ifè” : Lumière sur les panégyriques et leur importance

Pascaline Adanzounon, femme des médias, a organisé la 2ème édition de son événement de gala “ Odjô Ifè” qui met en lumière les panégyriques et leur place dans une famille, dans un couple. Ladite soirée a eu lieu dans la grande salle de l’espace “Les Roses de la Fleur” à Fidjrossè Houénoussou.

Par Julien Tohoundjo

« Ce soir, nous parlons des panégyriques. Et ce soir, je suis heureuse d’être entourée des personnes qui s’intéressent vraiment au bien-être de la famille. Pour cette édition, nous n’avons pas voulu rester uniquement à Abomey, mais plutôt les panégyriques claniques de ceux qui viennent d’Adja-Ouèrè, Sakété, Pobè, Ifangni et Kétou », a confié Pascaline Adanzounon, femme des médias et initiatrice du gala “Odjô Ifè”. Cette soirée de gala est une occasion pour célébrer la culture béninoise à travers les panégyriques. C’est une soirée qui a permis aussi de reconnaître les mérites et le travail de Marcel Kpoho, Artiste plasticien béninois, et de Sabine Cacciapuoti, directrice artistique de l’artiste. Ce dernier recycle les pneus usés pour faire des masques. Et en parlant des masques, c’est une marque qui est beaucoup plus du plateau et surtout le culte Guèlèdè.

Pour l’organisation de cette soirée, le thème choisi est : « Ensemble, valorisons les panégyriques claniques du plateau ». « Les panégyriques permettent de créer les conditions d’épanouissement de la famille, du couple et surtout lors des moments de crises. L’utilisation des panégyriques peut aider à apaiser les tensions et anticiper afin d’éviter les crises. Ils ont une capacité extraordinaire de calmer une personne qui est en colère, d’adoucir les mœurs », a précisé Fulgence Ahouangonou, coach en management familial. Dans un moment de crise, il est important, selon lui, de citer, même le peu, le panégyrique de son partenaire. C’est un geste assez banal, mais qui est source d’une paix et d’harmonie en famille. « Ces panégyriques ont des vertus pour calmer une personne en colère. C’est un moyen pour amener son compagnon à accéder la demande de l’autre qu’il a refusée il y a un court instant. Je pense que dans les milieux académiques, il serait important d’apprendre ces panégyriques aux gens pour que cela soit la meilleure arme pour calmer, créer les conditions d’épanouissement et de connexion entre individus », a-t-il expliqué.

Il est important de savoir que ces louanges contiennent aussi des interdits en termes d’alimentation. Et celui qui maîtrise une telle chose peut éviter les petits problèmes de la vie. « Parlant des panégyriques, selon moi, c’est une identité propre à chaque famille, région ou ethnie. C’est beaucoup plus une expression qui adoucit les mœurs et dissipe la colère d’une personne et même d’un enfant », a fait remarquer Marcel Kpoho, artiste plasticien et sculpteur béninois. Selon lui, c’est une identité, une marque qui peut être une source d’inspiration dans les créations artistiques.

« Je pense que cette soirée de gala est une belle initiative qui promeut la culture béninoise et lorsqu’on parle des panégyriques claniques, cela est notre propre identité. Beaucoup ignorent que nous avons, chez nous, des chansons qui valorisent chaque famille et le fait de les promouvoir est une bonne chose », a fait remarquer Sèna Léa Glago, participante de la soirée. Pour elle, cette soirée est une occasion pour elle de constater que chaque région du pays a ses panégyriques. « C’est une organisation qui va permettre la transmission de ces savoirs de génération en génération. Ces chansons sont une marque d’identité comme les scarifications. L’essentiel est de connaître son panégyrique et c’est l’espoir que nous donne cette soirée “Odjo Ifè” », a ajouté la participante.

Cette soirée a été un moment festif avec des spectacles de musique et de danses surtout la danse des masques Guèlèdè avec la troupe “Les Archanges du Bénin”. De même, l’orchestre Abjac Gsg a aussi égayé le public avec la musique moderne. Les yeux sont donc tournés vers la prochaine édition pour célébrer et valoriser les panégyriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *