Bénin/ Spectacle à l’Institut français : Les plus jeunes à l’école du cirque

Le collectif “Cabaret” a donné un spectacle de cirque au jeune public de l’Institut français de Cotonou. L’événement a eu lieu, récemment, au théâtre de verdure dudit Institut, en présence d’un public de deux âges composé d’enfants et d’adultes.

Par Julien Tohoundjo

“À Fon de Cirk”. Tel est le projet qui a réuni les Associations “Serious Road Trip” de Besançon (France) et “Circo Bénin” de Cotonou. Les créations de spectacle issues de ce projet social et culturel ont été présentées au public. « Avant la présentation de ce spectacle, nous avons eu un grand moment de prise de décision par rapport à la cible. Nous avons fini par décider que ce spectacle sera pour les enfants. Mais dans le même temps, les adultes peuvent s’y retrouver parce que, tous autant que nous sommes, il y a un petit enfant qui dors en nous », a confié Prime Ezinse, comédien béninois.

L’un des aboutissants du projet “À fon de Cirk” est de mettre en place un partenariat entre les associations “Circo Bénin” et le “Serious Road Trip”. A travers une présentation subtile des techniques, les acteurs ont su utiliser un langage que les enfants peuvent comprendre. A cet effet, la technique circassienne est au service de la poésie, du burlesque, de la magie, de la danse et surtout de l’autodérision qui sont les univers explorés par les acteurs.

Leurs jeux, bien représentés, ont amusé plus d’un et égayé les cœurs. « Cette soirée, pour moi, est une satisfaction. En technique, nous avons donné ce qu’il faut tout en restant dans les normes, respectant les limites à ne pas franchir et cela est important pour nous », a précisé Prime Ezinse. « Ce soir, nous avons assisté à un beau spectacle, des démonstrations qui ont enchanté tous les enfants. C’est un bon projet puisqu’il s’ouvre aussi aux enfants du marché Dantokpa », a souligné Bruno, spectateur. Ce projet a compris que la culture est une nécessité pour une société́ qui explore ses transformations et qui réfléchit à son avenir.

Ainsi, avec les centres culturels des régions du Bénin, le projet “À Fon de Cirk” aspire-t-il à l’éclosion des arts du cirque à destination de la population béninoise. Une population défavorisée, notamment celle des enfants. Récemment les arts du cirque ont fait leur apparition en Afrique. Le cabaret s’appuie sur les performances de deux artistes béninois, Prime Ezinse et Norbert Noudehou. Pour la soirée, les tableaux ont été présentés par Prime Ezinse, Norbert Noudehou, Karim Souini, Samira Bendiaf, Quentin Lanoe, Nadia Cherif, Pierre Yves Secretant, Léna Coupry et Neïla Lanoe.

1 réflexion sur “Bénin/ Spectacle à l’Institut français : Les plus jeunes à l’école du cirque”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *