BENIN / Promotion de talents : 15 jeunes artistes plasticiens mis à l’épreuve

La Direction Départementale du Tourisme et des Arts (Ddtca) du Littoral, en collaboration avec l’Association des Jeunes Artistes plasticiens du Bénin (Ajap-Bénin), a organisé, au profit des jeunes artistes plasticiens en herbe, un concours de réalisation d’œuvres d’art. la première phase de ce concours a eu lieu, samedi 10 octobre 2020, dans la grande salle de la maison du peuple à Agla.

Par Julien Tohoundjo

La Famille. C’est le thème sélectionné pour le concours. Ce thème a été tiré au choix par les candidats. C’est ce tirage qui a lancé le déroulement de l’épreuve. Chaque artiste candidat à ce concours doit produire une œuvre tout en donnant sa conception de ce thème. A cet effet, deux domaines de réalisation sont mis à l’épreuve. Il s’agit des artistes qui ont pour technique de travail la peinture et l’autre regroupe ceux qui utilisent le stylo pour outil de travail. Ils ont été conviés à travailler pendant trois heures de temps afin de produire une œuvre, chacun.

Tout ceci a été conduit sous la direction de Follikoué Djossou, directeur de la Direction Départementale du Tourisme et des Arts (Ddtca) du Littoral et le contrôle de Cyrus Dhyzo, artiste plasticien et président de l’Association des Jeunes Artistes Plasticiens du Bénin. « Je pense que c’est une bonne initiative. Et cela prouve que le gouvernement se soucie des jeunes artistes », a confié Cyrus Dhyzo. Selon lui, ce concours est un moyen qui permet de détecter et de faire la promotion des jeunes talents.

Présent à cette phase de compétition, le directeur de la Ddtca a salué la promptitude et l’engagement des jeunes qui font de l’art un moyen d’expression. « Je suis heureux de partager, en ce jour, ce concours auquel ces jeunes participent. Dans le but de permettre la promotion de la culture, du tourisme et des arts, nous avons, après plusieurs réflexions, organisé cette compétition afin de détecter des talents dudit domaine », a-t-il exprimé.

Pour le directeur, les prérogatives de la Ddtca lui permettent d’être le trait d’union entre la population de base et les autorités à divers niveaux. Cette direction a pour but de promouvoir tout citoyen exerçant un métier, une activité relevant du secteur des arts.

Promotion par l’art

« Pour cette fois-ci, nous avons pensé aux artistes plasticiens. Par le passé, nous mettons l’accent sur les musiciens et la pandémie de Covid-19 qui sévit aujourd’hui a fait que ce secteur est le plus touché. Pour cela, nous n’allons pas croiser les bras et attendre la fin de cette pandémie avant de mener les activités, nous faisons la sélection en tenant compte de la situation, du contexte actuel et en choisissant les activités qui puissent être menées pendant cette période », a fait comprendre le directeur. L’idéal est de ne pas, à l’en croire, exposer les participants au danger du virus. Il invite donc ces jeunes à se donner beaucoup plus au travail.

Le but de ce concours est de détecter et faire connaître ces talents en herbe. Les candidats seront donc évalués sur certains critères : cohérence avec le thème, harmonie des couleurs et le respect des formes. A l’issue de cette phase, les œuvres seront évaluées par un jury mis en place et une exposition collective sera faite. Elle va réunir les œuvres qui sont en compétition. De même, ces jeunes seront mis à la lumière de tous et placés sous la direction des artistes connus dans leur milieu. Les trois premiers de chacune des deux catégories seront primés. Tous les candidats vont recevoir des attestations de participation. L’initiative a été appréciée par les participants. Pour Myckael Agbenomba (Akm two two nine, son nom d’artiste), artiste plasticien béninois, c’est une initiative bien pensée afin de promouvoir les jeunes artistes émergents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *