Musique/ Fofo Skarfo, cet artiste engagé du « Petit pays »

Un adage dit qu’on ne montre de la main gauche son pays. Est-ce une raison pour se taire sur ce qui ne  va pas dans son pays ? Dans son dernier titre en date, « J’écris », le rappeur togolais « Fofo Skarfo » chante haut ce que bien d’autres pensent tout bas. Il pleure l’immigration de nombreux artistes togolais.

Le titre « J’écris » est essentiellement écrit en Ewe, l’une des langues assez parlé au Togo. Ce n’est pas un morceau pour faire plaisir à qui que ce soit. « Si tu n’aimes pas ce morceau, ne t’inquiète pas. Tu peux écouter autre chose, mais les sourds vont l’écouter et les muets vont le chanter », un petit extrait de « J’écris ».

Au Togo, la culture souffre d’un laisser-aller qui ne dit pas son nom. Le secteur culturel togolais vit le jour au jour à l’instar d’une entreprise privée sans aucun responsable compétent. La réalité est que chacun  fait ce qu’il veut pour s’en sortir. Fofo Skarfo est l’un des meilleurs talents de la musique togolaise. Néanmoins, il fait partie de ces mêmes valeurs musicales qui étaient obligées de quitter le pays pour aller se chercher ailleurs. Il est rentré au pays bien engagé. A quoi sert-il d’être un artiste s’il n’est pas un tant soit peu le miroir de sa société ?

Le désespoir est vécu en silence par de nombreux acteurs culturels dans le pays. Dans les années de 2000 à 2012,  il y a eu des artistes tellement talentueux comme « Papou », « Speezy », « Prince Mo », « All one », « Wezepe », « Gino », « King’s », « Ali Jezz », « Alain Vierge » ou encore le feu «Omar B ». Certains d’entre eux sont partis hors du contient pour ne plus rentrer au pays jusqu’à ce jour.  

« Je ne viens pas faire de la comédie, je dis les choses telles qu’elles sont…. Togolais, tu es battant mais le pays qui ne t’arrange pas sinon les compatriotes tels que  Ali Jezz,  All one, Prince Mo, Alain Vierge, Wezepe, ou encore Fofo Skarfo n’allaient pas immigrer », avance-t-il dans ce titre.

Il est bien de ne pas attendre le pays pour un avenir radieux et, de se demander ce qu’on peut faire pour son pays. Cependant, il est mieux d’avoir le cran de dire la vérité à l’heure du bilan.  Auteur et compositeur qui navigue entre différentes tendances musicales, Fofo Skarfo est l’un des dignes pionniers du hip hop togolais.

En août 2018, de son vrai nom Mawusse Solly, Fofo Skarfo a sorti son tout premier album titré « 13 Janvier » disponible sur les plateformes de téléchargement.

Ndi Adjovi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *