BVC (Burida, Vol, Concert)

La note signée du BURIDA (Bureau Ivoirien des Droits d’Auteur) fait déjà jaser sur les réseaux sociaux. Désormais tout organisateur d’évènements au cours desquels des œuvres artistiques sont diffusées devra s’acquitter d’une somme allant de 5000 à 30 000 FCFA au BURIDA. Mariage, anniversaire, baptême à la maison ou au quartier, on devra désormais payer pour le recouvrement des droits d’artistes. De quoi faire grincer les dents et atténuer toute envie de fête. Mais aussi attiser la colère de tous. Colère et désolation, tels sont les sentiments qui animent Fadal Dey. L’artiste a perdu son ordinateur et des clés USB contenant ses données de travail. Ironie du sort, volé par un inconnu qui a forcé la portière de sa voiture alors qu’il était en réunion  du conseil de gestion et de restructuration du Burida à l’Insaac (Institut National Supérieur des Arts et des Actions Culturelles). Un peu de gaieté en ce début de week-end. Pour rendre hommage aux mères, celui qui s’est fait appeler DJ CDR pendant le confinement, Serge Beynaud, leur offre un concert live d’une heure, de 18 h à 19 h en direct sur sa page facebook ce dimanche 7 juin. Bonne fête Maman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *