Côte d’Ivoire/ SOLIDARITE COVID-19 : Les acteurs de la mode reçoivent un important don

Le secteur de la mode, à l’instar de tous les métiers culturels, est à l’arrêt à cause de la pandémie à Coronavirus. C’est dans ce contexte difficile et de survie des acteurs de la mode que la ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kandia Camara, s’est rendue, ce 1er mai, jour de la fête du travail, à l’Ecole des Métiers de la Mode et du Mannequinat à Abidjan Cocody- Riviera 3.

La ministre n’est pas venue les mains vides. Dans sa besace, il y avait des cache-nez, des gels hydro-alcooliques, des seaux à robinet, du savon liquide… des vivres (tonne de riz et des cartons de pâtes alimentaires) d’une valeur globale de 10 millions de FCFA. Et ce n’est pas tout. Elle a joint une enveloppe de 3.000.000 CFA pour témoigner sa solidarité aux acteurs de la mode.

« Je suis là ce soir vous parler avec le cœur. Il y a longtemps qu’on ne se voyait pas à cause de cette pandémie du covid-19. J’ai donc décidé de venir m’enquérir de votre état de santé. Dieu merci, ça va. Vous êtes toujours belles et beaux. Comme vous le voyez, le pays est pratiquement à l’arrêt. C’est une situation extrêmement difficile. En suivant ce que ma fille Fatim (Ndlr : Fatim Sidimé) m’a dit, je me réjouis de constater que vous respectez effectivement les mesures barrières telles que recommandées par le gouvernement et le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique. En tant que votre marraine, je veux que vous soyez toujours en bonne santé. Et que vous sortez de cette pandémie, sains et saufs. Les ateliers de couture sont fermés. Les couturiers sont à la maison, confinés. Evidemment, les mannequins n’ont plus d’activités. Nous sommes-là aujourd’hui pour vous apporter notre soutien », a déclaré l’hôte du jour.

Le don a été réparti entre les patrons d’associations et ONG qui évoluent dans le secteur du vêtement et du mannequinat. L’ONG Yéhé, l’ONG Ewouka, l’African Fashion Organizers (AFO), l’Association des fashion weeks africaines (AFWA), l’Association des jeunes créateurs africains (AJCA), les patrons d’agences de mannequinat, les délégués des top-modèles et le représentant des photographes, des bloggeurs et influenceurs.

 « Je voudrais dire merci à Mme la ministre pour son geste qui nous va droit au cœur. J’apporte aussi mes encouragements à notre sœur Fatim qui pense toujours aux autres », a relevé Ouli Pat de l’AFWA.

Cheville ouvrière de l’action sociale, Fatim Sidimé, patronne de l’agence Sydney Conceptuel, a invité les acteurs de la mode à suivre les recommandations des autorités. « Savoir recevoir des rois, c’est la qualité des rois eux-mêmes. Je voudrais qu’ensemble, nous disions merci à Maman Kandia Camara. Respectons les gestes barrières pour entraver la progression du virus. Bon mois de carême aux musulmans et bonne fête du travail. Prenez soin de vous. Merci beaucoup Maman!», a-t-elle salué l’action de la bienfaitrice.

La rédaction

Source : SERCOM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *